En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

semelles

La podologie

La podologie concerne l’étude, la prévention, le diagnostic et la prise en charge des pathologies du membre inférieur, pied et cheville inclus.

L’objectif et de corriger les troubles posturaux afin d’éviter et soulager leurs symptomatologies (douleurs).

La prise en charge podologique peut-être éducative, préventive, curative et le traitement podologique à plus ou moins long terme.


Les signes le plus souvent traités par le podologue sont :

  • une douleur du pied quelle que soit sa localisation, orteils, talon, cheville, plante, dos du pied... (sauf pathologies inflammatoires)
  • une malformation de quelque partie du pied
  • une préoccupation sur une modification dans l'aspect du pied
  • la remarque d'un tiers observant une modification de la marche, de la posture...
  • une douleur du genou, de la hanche, du dos.


Déroulement d’une séance de podologie

 une séance se déroule de la manière suivante :
  • Anamnèse pour l’établissement d’un dossier statique
  • Réalisation de bilan statique et dynamique pour cerner les zones douloureuses
  • Recommandation ou non de semelles orthopédiques

Vous devrez vous rendre à son cabinet avec vos chaussures, car il vous sera recommandé des semelles appropriées à celles-ci. Elles servent à corriger, compenser et à soulager les anomalies du pied et, par là même, soigner vos déséquilibres posturaux.

 

la podologie


Moins de 2% des français portent des orthèses plantaires et pourtant…

La podologie pourquoi ?

La podologie concerne l’étude, la prévention, le diagnostic et la prise en charge des pathologies du membre inférieur, pied et cheville inclus.

L’objectif et de corriger les troubles posturaux afin d’éviter et soulager leurs symptomatologies (douleurs).

La prise en charge podologique peut-être éducative, préventive, curative et le traitement podologique à plus ou moins long terme.

Les signes le plus souvent traités par le podologue sont :
  • une douleur du pied quelle que soit sa localisation, orteils, talon, cheville, plante, dos du pied... (sauf pathologies inflammatoires)
  • une malformation de quelque partie du pied
  • une préoccupation sur une modification dans l'aspect du pied
  • la remarque d'un tiers observant une modification de la marche, de la posture...
  • une douleur du genou, de la hanche, du dos.

 

La podologie pour qui ?

La podologie s’applique à tout le monde, de l’enfant à la personne âgée en passant par le sportif.
Le podologue détermine à la suite d’un examen clinique complet si le traitement par orthèses plantaires est nécessaire.
Pour les enfants:

Sachant qu’une grande partie de l’acquisition de la marche se développe jusqu’à l’âge de 5 ans, il est prématuré d’appareiller pour une déviation des membres inférieurs avant cet âge. Cependant l’appareillage est parfois nécessaire (en cas de chutes fréquentes, pieds plats, instabilité de cheville, pieds en dedans…)
 
Pour les adolescents :

C’est à cette période qu’apparaissent les pathologies de croissances avec plaintes « mal aux pieds » ou « mal aux genoux » (maladie de Sever, maladie d’Osgood-Schlatter…), le généraliste ou spécialiste oriente alors vers un podologue afin de soulager l’enfant (d’autres traitements sont mis en place en parallèle comme la kinésithérapie par exemple)
 
Pour les sportifs :

Chez le sportif, la sollicitation plus importante de l’appareil locomoteur , les contraintes, les microtraumatismes répétés (ondes de chocs, vibrations, nature du terrain…) et la répétition du geste sportif devraient inciter une consultation systématique chez un podologue.

Les sportifs peuvent développer des pathologies chroniques ou aiguës pouvant toucher des structures musculaires, ligamentaires ou osseuses à différent étage du corps.
La podologie du sport nécessite un équipement adéquat (tapis de course, home trainer…) permettant une analyse rigoureuse, et prend en compte les attentes et ambition du sportif (fréquence d’entraînement, évolution souhaitée …) afin de réaliser le meilleur traitement par orthèses plantaires.
Les caractéristiques de la semelle orthopédique chez le sportif sont :

-   Préventive et/ou curative
-   Spécifique au sport pratiqué (matériau technique)
 
Pour les adultes:

L’activité quotidienne ainsi que les antécédents médicaux du patient, peuvent avoir une répercussion sur la statique et/ou la dynamique de celui-ci et engendrer des douleurs, que ce soit du dos, du bassin, des genoux ou des pieds.

Le traitement podologique sera de prévenir les douleurs posturales et soulager les douleurs mécaniques (aponévrosite plantaire, épine calcanéenne, affaissement plantaire, syndrome de Morton, inégalité de longueur des membres inférieurs, talalagies, gonalgies, lombalgies…
 
Pour les personnes âgées :

Le confort et les pathologies déformantes avec douleurs d’appuis plantaires sont généralement les motifs de consultation.
Le traitement podologique consiste à éviter les chutes, prévenir et soulager les zones douloureuses.
 

La podologie comment ?

L’orthèse plantaire est une interface entre le pied et la chaussure.

Une bonne orthèse plantaire doit être adaptée à la personne (être adaptée au chaussage de la personne et ne pas la gêner tout en répondant au motif de consultation).

Le podologue à également un rôle dans le conseil, autant au niveau du type de chaussages (chez l’enfant, adolescent, adulte et personnes âgées) que dans la pratique sportive (stabilité, amorti, pointure, cohérence avec le niveau d’activité).

Le podologue travaille en collaboration avec médecin, médecin du sport, chirurgien orthopédique, kinésithérapeute, ostéopathe, entraineur, préparateur sportif dans le but d’un traitement optimum.

Le bénéfice pour le patient et le praticien d’agir au sein d’une équipe pluridisciplinaire est fondamentale.